Chaque mois et chaque année
m’allongeant sur le lit
Tu te postes et tu ravives par ton portrait
Ma mémoire, qui narre
Notre amour d’un temps
Qui fait fi à l’oubli et
À l’absence, qui me tuent

Je me vois, Every day
côte à côte
Sur notre chemin quotidien 
Toi et moi
Cheminant 
Dans nos regards de beaux rêves
collégiens
Nos cartables à la main

Every day, je te vois me sourire
M’appeler, me prendre par la main

Et 
Je me retourne  ne retrouvant, que ton ombre
Qui me suit
Et dans mes nuits, mon beau rêve

Inachevé
Qui m’épuise et me tue

Every day,
Chaque mois et chaque année
Je n’ai pu t’oublier
Dis-moi :

– où es tu ?
Que fais-tu ? 
Penses-tu à moi, Every day
Comme, je le fais ?

Every day, I love you
Et dans la langue de Voltaire, je t’aime
Comme l’hirondelle qui s’exile

Et revient à son nid pour refaire

Le printemps

Every day
Je survole le coeur dans la main,
Ton ciel

Et ton absence, n’égaie plus,  mes matins

Tu es près, mais si loin