L’amour n’est pas une guerre

Tu  sais :

       Je suis passée te voir

Tu m’as tellement manqué

J’ai tout fait

Pour ne pas venir

Mais mes pas, m’ont devancé

Je voulais t’effacer de mon cœur

Ainsi de ma mémoire

Mais, tout mon être contre moi, s’est manifesté

Mon cœur m’a guidé vers toi

Et mon âme m’a pris en vol

Et je suis là pour te voir

Réécouter le résonnement de notre rire

Et te prendre la main dans la mienne

Nous réconcilier

Et oublier nos sentiments en guerre

Mais,  prends bien soin de mon cœur

Il est sensible

Ne le fais surtout pas saigner.

Maissa Boutiche, Ain Benian, Alger, Algérie.

Tous droits réservés