Amour, amour chante moi Maman

بواسطة | 4 يونيو 2018 | شعر | 4 تعليقات

Elle est le fil d’or de l’aurore

Et la clarté de la lune pendant la nuit

Elle est les bras chauds en hiver

La demeure, le pain et le repas chaud

Elle est la sérénité quand nous habillait venue la nuit

***

Elle est l’amour au printemps avec ses fleurs

Et le plus beau cadeau que Dieu nous a offert

Sur terre, sa présence a embellie notre mère terre

Son cœur est l’amour dans un verre

Et ses lèvres sont ma chanson d’amour et de paix

***

Elle est ma mère et je vous narre le cœur gros

Son histoire légendaire, deux larmes dans les yeux

***

Elle était brune comme ma terre

Ses yeux rayonnaient de vie 

Deux belles tresses longues, enlaçaient sa taille

Et à chaque matin on récoltait de ses lèvres

Le baiser d’amour avec une leçon de moral

Pour nous guider dans la vie

***

Son regard  nous réchauffait le cœur

Et dans ses bras nous étions heureux

Gais d’aller à l’école de bonne heure

Et la revoir en rentrant à midi,

 Postée au seuil de notre demeure

 Le regard pétillant heureux

***

Malgré sa fatigue elle était à son poste

Toujours au rendez vous

Elle était besogneuse et pour notre bonheur

Une farouche, guerrière

De sa santé, se souciait si peu

Et la revoir vaquant dans la maison du temps

Nous réchauffait tous

***

Elle était meilleure que dix (10) hommes

Travaillait dehors et au home

Trimait le jour comme la nuit

Gérait de main de fer tous les soucis

***

Elle est ce conte légendaire

Depuis l’ère de pierre

Malgré, que je ne l’ai connu que si peu

Je n’ai eu pas le temps de lui dire « Maman je t’aime »

Mais son image n’a jamais quitté

La terre de mon cœur,  que j’ai planté en ces lieux.

***

Elle est cette mère au cœur océan

Que je narre au temps

Au chant de la pluie et quand joue à son violon le vent

L’amour sur ses côtes était inépuisable

Et accessible pour ses enfants

Elle guidait comme un Capitaine

De ses mains nues, hissait hautes les voiles

De notre navire

En cas de tempêtes ou de mauvais temps

Et quand on est plongé dans nos songes

Elle devient sentinelle et veilleuse

Quand la chandelle se consume et s’éteint.

Maissa Mayssoun Boutiche, Alger, Algérie le 27/05/2018

Tous droits réservés.

الرجاء التصويت على الرابط التالي

.Maissa Mayssoun Boutiche Alger, Algérie

4 تعليقات

  1. إبراهيم يوسف

    ميسون.. الصديقة الكريمة

    كتبتُ نصا جديدا بوحي مما تكتبين

    عنوانه: على المنعطف الأخير

    لكنني لا أتوقع أن أنشره قريبا

    سيأتي دوره دون أن يتخطاه الزمن.

    أدليتُ بصوتي.. لصالحك

    وَدَعَمنا بالتصويت بعض الأصدقاء

    ممن أبدوا إعجابهم بالقصيدة.. بحق.

    أرجو لك الفوز بمرتبة متقدمة جدا

    كل عام وأنت بخير.. لتكتبي الأحلى

    فأنت أحلى من الأحلى.. يا ميسون.

    الرد
  2. Maissa Bouttiche

    مساء النور والمحبة استاذي ابراهيم يوسف من لبنان الشقيق،
    شكرا جزيلا استاذي الفاضل والصديق النبيل ابراهيم يوسف. سعيدة لاعجابك بحرفي المتواضع الهاوي والمغرم بجمال الذاكرة الموشومة. الفوز بالنسبة لي هو وقوفكم جنبي ودعمكم وتشجيعكم الدائم والمستمر. اشكرك على التصويت وكل اصدقائك الذين دعموني من قريب أوبعيد باصواتهم التي تحفزني على العطاء والاستمرارية في دروب الفن الراقي. دمتم لنا عنوانا وبشرة حب نبيل وخير في دروبي المحتشمة.
    حياك الله وحيا كل المثقفين لمجلة السنابل.
    كل عام وانت بالف خير.
    لك كل الود والمحبة
    ميسون.

    الرد
  3. Nouara salsabil

    Douleurs et tristesse dans tes mots. Personne ne peut remplacer une maman.
    Merveilleux

    الرد
  4. Maissa Boutiche

    Nouara Salsabil, Merci, de ta lecture,trés chère amie, la maman est toutl’amour du monde dans toutes les langues.
    Amitié

    الرد

إرسال تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

أبلغني عبر البريد عند كتابة تعليقات جديدة.